Hygiène alimentaire en temps de covid-19

Hygiène alimentaire en temps de covid-19

Hygiène alimentaire en temps de covid-19

Avec le confinement, de nombreux commerces voient leur activité impactée par la baisse de la fréquentation de leur boutique ou tout simplement à cause de la fermeture de cette dernière. Heureusement, des solutions existent pour continuer à proposer ses produits et ses services lorsque l’on commercialise des produits alimentaires. Cela étant, il ne faut pas perdre de vue que le danger est réel, et que des mesures spécifiques au niveau de l’hygiène alimentaire doivent être prises pour garantir un niveau de sécurité suffisant à ses clients et également à ses salariés.

Mettre à disposition des processus d’hygiène alimentaire

Les consignes données sont strictes, il ne faut surtout pas avoir un contact physique avec une autre personne, se laver les mains régulièrement, éviter de contaminer son environnement en utilisant des éléments de protection jetables, mais encore faut-il mettre en place des mesures spécifiques pour que ces consignes d’hygiène alimentaire soient faciles à respecter dans le cadre du travail. Bien évidemment, la mise à disposition de masques et de gants jetables est nécessaire aussi bien pour le personnel en boutique que pour celui en cuisine afin d’éviter le contact avec les denrées alimentaires et les risques de propager le virus. Mais il faut aussi penser à sa clientèle. Par exemple, dans le cas d’une boulangerie, mettre à disposition du gel hydroalcoolique pour ses équipes, mais aussi pour son fournisseur de boulangerie peut être un bon moyen de favoriser l’hygiène alimentaire. Demander à chacun d’être particulièrement attentif à ses faits et gestes est également nécessaire pour le bien-être et la protection de chacun. En somme, mettre à disposition des consignes et des dispositifs à la fois d’hygiène alimentaire, mais aussi d’hygiène tout court sera le seul moyen de poursuivre son activité et de pouvoir conserver son lieu de vente ouvert au public pour que le confinement impacte moins son chiffre d’affaires annuel.

Proposer des services adaptés et faire de la pédagogie

Pour continuer de toucher la clientèle, adapter ses services peut être un bon moyen de poursuivre son activité en minimisant le danger et préservant une bonne hygiène alimentaire. De nombreuses boutiques proposent un service de drive uniquement ce qui permet d’éviter les contacts entre les individus. Dans les boutiques qui ne peuvent pas proposer ce type de service comme les boulangeries par exemple, plusieurs choses peuvent être mises en place pour favoriser la distanciation sociale, mais aussi l’hygiène alimentaire. Les produits d’ordinaire non protégés par une vitrine devront être enlevés pour que l’ensemble des denrées proposées ne soit pas sujet aux postillons et aux éternuements des clients. On pourra également effectuer un marquage au sol pour s’assurer que la distance réglementaire soit respectée. De nombreuses boutiques ont également mis en place un système de protection avec des plaques de plexiglas et une petite trappe pour simplement y passer les produits achetés et l’argent en évitant ainsi le contact avec la clientèle. Enfin, plus que l’hygiène alimentaire à surveiller, c’est aussi l’attitude de sa clientèle qu’il faudra maitriser en s’assurant que chacun respecte bien le dispositif mis en place pour le bien-être de tous. Cela demandera de faire parfois un peu de pédagogie, mais cela est nécessaire pour que chacun puisse venir faire ses achats en toute sécurité (un article sur le sujet ici). Prendre en charge l’hygiène alimentaire et la sécurité de sa clientèle en temps de Covid-19 n’est pas simple, mais avec les bonnes méthodes on pourra tout à fait poursuivre son activité même dans ce climat si particulier.

Manon Joly