Pains français à Paris

Pains français à Paris

Pains français à Paris

C’est peut-être la même orthographe, mais il n’y a rien de douloureux à manger de la douleur !!!

Ici, à La Cuisine, on nous pose beaucoup de questions sur le pain français. Avec tant de types et de spécifications à garder en ligne de mire, ce n’est pas étonnant. À la lumière de ces questions, nous avons créé un petit guide pour vous aider à naviguer parmi les différents pains que vous trouverez dans les Boulangeries de la ville. Au cours de votre projet French Bread, nous espérons que cela vous aidera à comprendre ce qu’il en est, le vocabulaire et les faits amusants, en plus de quelques conseils et astuces pour acheter les meilleurs pains de la ville.

Les baguettes en préparation

D’abord et avant tout : où puis-je acheter du pain ?

Et où puis-je acheter le meilleur ?  La réponse facile est que le  » meilleur  » sera toujours celui que vous apprécierez le plus, mais un bon indicateur en France est de chercher le mot Boulangerie.  C’est un grand honneur d’utiliser ce terme – et c’en est un qui ne peut certainement pas être utilisé au hasard. La loi française stipule que pour être qualifiée de boulangerie – au-delà d’un certain nombre d’exigences administratives et légales (y compris l’obligation de demander une autorisation avant de fermer pour des vacances !) – l’une des règles les plus importantes est que le pain doit être fabriqué entièrement sur place. Il ne peut pas être expédié à partir d’un distributeur central ou cuit à partir d’une pâte pré-préparée. 

Jusqu’à quelle boulangerie aller, se renseigner ou goûter ! Tout parisien est sûr d’avoir une recommandation. En fin de compte, c’est en essayant plusieurs endroits différents (ce que nous aimons considérer comme de la recherche culturelle) que vous trouverez la boulangerie qui vous convient le mieux, parce que les goûts de chacun sont un peu différents.  Si vous voulez connaître notre favori, nous en avons deux que nous fréquentons :

Au Petit Versailles du Marais, juste derrière nous à l’école, et il se trouve qu’il est dirigé par un MOF – un Meilleur Ouvrier de France (autre terme que vous voudrez découvrir)

J’ai trouvé une Boulangerie : quels types de pains puis-je acheter ?

Le pain français le plus populaire que vous connaissez certainement est…….

La Baguette !

Donc, encore une fois, un terme très particulier qui ne peut pas être facilement jeté, le gouvernement français a des lignes directrices très précises pour définir et réglementer la baguette bien-aimée. Une baguette doit peser entre 250 et 300 grammes, mesurer entre 55 et 65 centimètres de long et ne peut contenir que quatre ingrédients : farine, sel, levure et eau. Enfin, ils font l’objet d’un contrôle des prix en France.

Compte tenu de leurs quatre ingrédients, sans agent de conservation, leur durée de conservation a tendance à être courte. Donc, si vous ne pensez pas finir une baguette entière d’ici la fin de la journée, ne comptez pas la finir demain. Demandez plutôt une demi-baguette : il existe plusieurs boulangeries qui se feront un plaisir de vous vendre la moitié d’une baguette.

Malgré les règles strictes qui régissent leur production, les baguettes peuvent encore varier beaucoup d’un boulanger à l’autre. N’importe quel vrai parisien a son endroit préféré pour acheter des baguettes, et la concurrence entre les boulangeries peut être féroce.  Les baguettes sont un sujet tellement sérieux qu’il y a chaque année le Grand Prix de la baguette de tradition française de la Ville de Paris (Grand Prix de la Baguette française traditionnelle de la Ville de Paris – quelle bouchée !).  Par exemple, la meilleure baguette de Paris pour 2016 a été La Parisienne, que nous mentionnons ci-dessus ! De plus, vous trouverez ici une carte de tous les gagnants des dix dernières années. Le gagnant de la Meilleure Baguette de Paris 2018 est Mahmoud M’seddi, de la Boulangerie 2M, 215 boulevard Raspail dans le 14ème !

Et quel est le prix, à part un flux de clientèle qui va traverser Paris pour se faire grignoter ?  Entre autres choses, la partie la plus remarquable du prix est que le gagnant reçoit son pain frais au Palais des Élysées….c’est-à-dire le Président de la République française.  Cela ressemble plus à du stress qu’à une récompense pour nous….

Quels sont les autres pains disponibles ?        

N’oubliez pas que la baguette, bien qu’étonnante, n’est que la pointe de l’iceberg du pain français. Il y a tellement plus à goûter et à explorer !

Cette liste n’est certainement pas exhaustive, chaque boulangerie a sa propre sélection, mais nous avons fait cette liste de mots de vocabulaire français pour vous aider à naviguer.  Si vous regardez autour de vous, vous verrez que les boulangeries ont leurs propres formes et créations uniques.  Un bon exemple est la’tradition feuilletée au sel de guérande création la parisienne’ que l’on adore retrouver à La Parisienne.

Types de pains

La baguette : Un long pain en forme de cylindre fait de farine, de sel, de levure et d’eau. Pesant entre 250 et 300 grammes et mesurant entre 55 et 65 centimètres de long.

La boule : Un pain rond et croustillant (littéralement une  » boule « )

Le bâtard : un pain plus rond en forme de baguette qui pèse 500 grammes.

Le pain complet : pain complet

Le pain de compagne :  » pain de campagne  » Il s’agit d’un pain rond copieux, généralement un pain au levain.

Le pain de mie : pain blanc (comme le pain américain, ensaché et tranché, généralement disponible dans les supermarchés).

Le pain de seigle : pain de seigle

La Baguette de Tradition (ou’Tradi’ si vous êtes cool) : très similaire à une baguette, mais avec la possibilité de petites variations selon le type de farine utilisée.

La ficelle : semblable à la baguette, mais plus fine que celle-ci, qui pèse 100 grammes ( » ficelle « ).

La flûte : une version plus épaisse de la baguette, on l’a vue appelée une parisienne aux Etats-Unis.

Torsade : ressemble à une très petite baguette mince avec des ingrédients tels que fromage, lardons, olives, etc. 

La Fougasee : Un pain de province, souvent avec de l’huile d’olive et des ingrédients savoureux tels que fromage, lardons, olives, etc. 

Pain de Mie – L’un de nos préférés étant le Poilâne le plus populaire

L’Epi – Une méthode de mise en forme pour créer un pain qui ressemble à une tige de blé

L’Épi est parfait pour partager, il suffit de briser les petits morceaux.

Tradition feuilletée au sel de guérande création la parisienne

Ingrédients

La farine : farine

La levure / Le levain : levure .  C’est vraiment l’un des principaux facteurs qui déterminent ce qui fait le MEILLEUR pain – la levure (ou la version faite maison que la boulangerie utilisera).  Beaucoup d’entre eux ayant une recette familiale transmise depuis des années !

Le sel

Le sucre

L’eau

Le blé

Caractéristiques

La croûte

Le mie

Le crouton ou quignon : C’est un morceau sacré de la baguette (à notre avis) il n’y en a que deux par baguette…vous l’avez deviné, les extrémités croustillantes

Bien cuite ou bien dorée : bien cuite, belle et dorée – vous verrez souvent ici que les gens spécifient le type de baguette qu’ils veulent quand ils le commandent.

Pas trop cuite ou bien blanc : pas trop cuit, un peu plus pâle, un peu moins’croquant’ – vous préciserez souvent ici quel ‘type’ de Baguette ils veulent quand ils le commandent.

Outils et traitements :

Lame : l’outil pratique de lame de rasoir pour faire les marquages sur le pain…imaginez les fentes que vous voyez sur le dessus des pains…

Pétrissage à la main : pétrissage et travail du pain à la main

Scarification du pain : littéralement l’action d’effrayer le pain avec le’Lame’.

Lame de Boulangerie

Scarification

Voir des gens marcher dans la rue avec des baguettes fraîches sous les bras ou sortir de leur sac est l’un de nos moments préférés de la vie à Paris. C’est l’un des stéréotypes français qui peut vous choquer par sa véracité.  Et qui peut résister à grignoter le bout de la baguette sur le chemin du retour ? Participez donc à la marche nationale, partez à la découverte de votre boulangerie locale en toute confiance, et profitez de votre retour à pied avec une baguette fraîche / chaude sous les bras, tout en grignotant sur le croûton.

Manon Joly